9 janvier 2010

Ce qui est excessif, est insignifiant

Par Philippe BLET


logo ps
Injures, insultes et autres autres noms d’oiseaux, le député Gilles s’est fendu dernièrement d’un communiqué en raison de la création d’un Club DSK dans le pas de
Calais.

Monsieur cocquempot n’a toujours pas compris qu’être de gauche et socialiste ne veut pas dire
simplement avoir sa carte au PS, c’est tout l’esprit d’ouverture des primaires qui vont être organisées prochainement par le parti socialiste français. Et c’est une formidable avancée pour la
démocratie.

Je m’étonne que ce ne soit pas compris par tous les responsables locaux du
PS.

La création hier soir à Calais de l’un des tout premiers clubs DSK de France par une cinquantaine
de personnes, de gauche et à des niveaux d’engagement différents, qu’ils soient cartés ou non, en est une excellente illustration.

Je peux comprendre que cela puisse énerver un peu, agacer certain, qu’après m’avoir exclu du PS
pour avoir osé travailler avec une liste d’union on me retrouve à l’initiative d’un club de soutien au meilleur candidat socialiste que l’on ait eu depuis François Mitterrand. Mais personne ne
peut contester mon engagement de longue date auprès de Dominique Strauss Khan.

Cet engagement se poursuit aujourd’hui. Rien n’a changé pour
moi. Je suis toujours de gauche, pour une égalité réelle et un réformisme radical.