12 juin 2010

Campus Côte d’Opale

Par Philippe BLET

campus1.jpgCette rencontre suit de peu la très bonne nouvelle que nous avons reçue.


En effet, la commission des titres d’ingénieur a examiné, le 9 mars dernier, la demande d’habilitation présentée par
l’ULCO.


Un avis favorable a été rendu. Dès septembre 2010 l’université du littoral pourra délivrer le titre d’ingénieur
spécialisé en génie industriel. A compter du 1
er septembre 2011 se
sera aussi le cas pour la spécialité informatique.


Avec cette annonce, ce qui était déjà important l’est encore davantage. En effet, la réussite d’un projet universitaire
repose sur trois piliers : la vie étudiante, le développement de la recherche et les filières en adéquation avec les projets du territoire.


L’habilitation à délivrer le titre d’ingénieur, le Campus et la maison de l’étudiant que soutient financièrement la
communauté d’agglomération, permettent de compléter le site universitaire calaisien.


En effet, la qualité et la vigueur de la vie étudiante est un des éléments clés dans le choix qui est fait d’une
université par rapport à une autre. Cette vie est dépendante des équipements mais aussi de la vie culturelle. Sur ce point, je n’ai pas de crainte.


L’habilitation à délivrer le titre d’ingénieur permettra un développement de la recherche. C’est certain. Enfin,
l’adéquation avec les projets du territoire est évidente.


La réalisation du nouveau centre hospitalier qui sera une référence notamment dans les domaines de la néo-natalité et de
la neurologie, l’
existence de formation sur le littoral autour de la santé, la présence à calais de cinq entreprises intervenant dans la synthèse de produits
organiques de base, ce qui représente prés de 750 emplois et 148 millions de chiffres d’affaires, nous ont conduit à engager une démarche
de préfiguration
d’un pôle santé innovation service.


Cette décision s’est accompagnée de l’opportunité foncière de 100ha représentée par l’aménagement du parc d’activités
communautaire du Virval bénéficiant d’une desserte haut débit.

campus2.jpg

Déjà la création d’un établissement psychiatrique privé est décidée. Il s’agit de 200 emplois.


Leader des échanges avec le Royaume-Uni, le complexe logistique de Calais, constitué du port maritime et du Tunnel sous
la Manche a enregistré un trafic de 60 millions de tonnes de fret en 2008, se qui nous place au 1er
 rang national des infrastructures d’échanges internationaux. Une analyse a permis de souligner que l’impact économique
du pôle est de 20 000 emplois.


L’objectif est de devenir un pôle transport – logistique. La base logistique pour le Sud de l’Angleterre.


La présence d’importants réseaux hauts débit, la proximité de 3 pays, l’accessibilité remarquable du territoire
légitiment la réflexion sur la montée en puissance d’une ingénierie informatique et internet. Les plateformes hot line d’assistance spécialisée, l’expertise informatique, l’architecture de
réseaux, la conception et le développement multimédia, le graphisme, le e-marketeurs ou les web farms sont autant d’activités comme d’autres qui nécessitent un très haut débit.



Le site universitaire de Calais est en plein développement. C’est une grande satisfaction. Il trouvera sa place parmi les
autres sites de l’UlCO dans une complète complémentarité.