12 juin 2011

Portes ouvertes école d’art

Par Philippe BLET

Expo-Captain-Nico--2-.JPGIci, c’est moins l’exposition de l’artiste Cap’tain Nico que nous inaugurons que les « Ateliades » c’est-à-dire les portes
ouvertes de l’école d’art du Calaisis.

Nous aurons l’occasion tout à l’heure, à la maison pour tous, de reparler de l’œuvre de monsieur Nicolo
Bisoni.

Ces journées portes ouvertes sont une première pour l’école d’art. Ainsi le grand public pourra rencontrer les
enseignants, découvrir les enseignements et se rendre compte du travail des élèves de l’école.

La culture tend parfois un peu trop à devenir un produit de consommation comme les autres. Elle est donc soumise aux
exigences du marché, aux effets de mode.

A cette culture, je préfère, une culture populaire et créative. Cette création capable de bousculer le monde et les
idées, d’affecter notre sensibilité en profondeur.

Il faut absolument préserver la diversité culturelle du risque de standardisation. C’est l’une des missions de
l’école d’art du Calaisis.

Avec la découverte et l’apprentissage des pratiques artistiques, elle doit aussi favoriser les partages, faire
émerger les expressions les plus diverses, participer à l’épanouissement de chacun.

Expo-Captain-Nico--3-.JPGTous ceux qui seront tentés par cette découverte trouveront certainement durant les « ateliades » un atelier de l’école qui
correspond à ses attentes, sa sensibilité, la forme d’expression artistique qu’il recherche.

Photographie, vidéo, BD, dessin, création textile, gravure, peinture et d’autres techniques sont quelques exemples
d’ateliers qui seront proposés à la découverte des visiteurs.

Que l’école fasse découvrir ses activités au grand public. Que celui-ci ait l’envie de s’y inscrire. Que les
enseignants et les élèves soient valorisés dans leurs actions. Voilà les objectifs simples de ces deux jours de portes ouvertes qui ont commencé ce matin et qui s’achèveront demain
soir.