3 mai 2013

Crématorium : Lettre aux maires du Calaisis

Par Philippe BLET

Madame, Monsieur le Maire, Cher collègue,

Permettez- moi de vous interpeler sur un sujet qui intéresse une grande partie de la population, et sur lequel j’aimerais avoir votre avis.

Il s’agit de la crémation et du manque de structures à la disposition des habitants du Calaisis.

Plus de 60% des français se déclarent favorables à l’incinération et 40% des décès sont, actuellement, effectivement suivis de crémation. Ces pourcentages, appliqués au Calaisis, montrent que plusieurs centaines de nos concitoyens, ainsi que leurs familles, sont concernés chaque année. Ces chiffres étant en augmentation constante. D’ailleurs, témoin de cette tendance, une récente loi impose la réalisation de sites cinéraires dans toutes les communes de plus de 2 000 habitants.

Or, aucun crématorium n’existe dans le Calaisis. Les premiers se situent à quarante kilomètres de distance et il n’est pas rare, compte tenu du délai d’attente, que certaines crémations soient réalisées à plus de quatre vingt kilomètres de Calais.

Cette situation, moralement éprouvante et injuste, est d’autant plus préjudiciable que le surcoût du déplacement, à la charge des familles, représente plusieurs centaines d’euros qui viennent s’ajouter aux frais d’obsèques.

Il me semble qu’il est temps de réfléchir à la résolution de ce problème à l’échelle du territoire du Calaisis. Si vous êtes intéressé pour participer, sans engagement de votre part, à un groupe de réflexion sur ce sujet, vous pouvez prendre contact avec mon secrétariat ou nous renvoyer le bordereau ci-joint.

Restant à votre disposition pour tout renseignement, je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Philippe Blet,

Président de la communauté d’Agglomération Cap Calaisis