15 mai 2009

Expo Maria Dompé

Par Philippe BLET


Les élus de la communauté
d’Agglomération, Cap Calaisis, ont décidé, à l’unanimité, de participer à cet évènement. Car l’ampleur et l’ambition de cette exposition traversent largement nos frontières et c’est le Calaisis
tout entier qui va en tirer profit.

L’œuvre de Maria Dompé est internationale, tout comme l’est notre territoire. L’écrin de cette exposition, la cité de la dentelle et de la mode, affiche aussi cette dimension. Ce type d’évènement
attire les regards extérieurs, place le Calaisis dans les territoires qui bougent, et amène de la valeur ajoutée à notre impact touristique. Le Calaisis s’ouvre au monde et c’est exactement ce
dont il a besoin.

Le tourisme, l’art et la culture ont une place importante dans notre développement économique. En rendant le territoire attirant, surprenant, créatif, ils participent à en faire un lieu qui fait
rêver. Une autre raison justifie le soutien de la communauté d’agglomération Cap Calaisis à cette oeuvre. Tout ce qui permet de remettre la dentelle au goût du jour, de lui redonner une
visibilité, de la promouvoir et la remettre à la mode doit être favorisé. Nous réclamons bien sur l’aide des pouvoirs publics pour aider nos industries à passer la crise.



Mais nous devons montrer que nous sommes aussi capables de nous prendre en charge, de nous unir pour atteindre l’excellence. Un nouvel état d’esprit
est en train de naître sous nos yeux. Le souffle de l’innovation, d’une vision différente s’est levé sur le Calaisis. Que tous les techniciens qui ont travaillé à la mise en place de cette œuvre
soient remerciés.

Pour terminer, j’associerai les musiciens et monsieur Jean Robert Lay, co-directeur du conservatoire à rayonnement départemental et compositeur, pour leur participation à cette soirée. L’addition
de tous ces talents est une illustration parfaite de mon propos.