15 mai 2014

Journée addictologie du Pas-de-Calais

Par Philippe BLET

Vous trouverez ci-dessous mon intervention d’accueil pour la journée départemental de l’addiction organisée au Conservatoire de musique de la Communauté d’Agglomération Cap Calaisisaddiction 1

Je suis heureux d’accueillir la dixième journée addictologie du pas de calais, puisque c’est la première fois qu’elle se déroule sur la côte et surtout au regard du nombre de personnes présentes ce jour, marquant ainsi votre volonté à vous interroger, à adapter vos actions de prévention, de repérage et d’accompagnement.

Cette journée se place également dans le cadre d’un projet européen CAFTA (Communities And Families Tackling Addiction) Projet que nous menons avec les villes de brighton and hove et rotterdam.

Depuis plus de quatre ans, nous avons avec nos différents partenaires du Calaisis :

–          Développer et renforcer les compétences des professionnels, au travers de formations.

–          Développer l’offre d’animations de prévention pour le public jeune notamment les scolaires.

–          Créer un portail web généraliste ayant pour but de partager les meilleures pratiques et d’établir un langage commun, pour les professionnels, les familles, les jeunes.

–          Accentuer notre présence de terrain, afin d’aller au plus prêt de la population.

–          Développer la prise en charge des familles dont un des membres est addict.

Je tiens à remercier ici la qualité de l’investissement de nos différents partenaires, notamment les associations ABCD et Julien.

Ce projet marque notre volonté de promouvoir une approche globale des conduites addictives.

Il inclut en effet les addictions aux substances psychoactives, y compris les drogues licites (alcool, tabac, médicaments psychotropes), mais aussi les « addictions sans drogue », jeux d’argent, jeux vidéo, mais aussi travail, achats, sport, …

addiction 2Rappelons et n’oublions jamais que les conduites addictives ont des conséquences sanitaires et sociales multiples, incontestablement très lourdes, même si elles sont difficilement quantifiables, pour leurs auteurs mais également pour leur entourage.

Les villes de l’agglomération elles aussi œuvrent sur cette thématique, « les conduites et comportements à risques », est un des axes prioritaires souhaité par Mme le Maire de Calais.

Je citerais deux des actions du Service Promotion Santé:

–          L’achat et la mise à disposition d’outils d’animation.

–          Lancement des Ambassadeurs Santé: 5 étudiants de Calais, création d’une plaquette d’infos « Bois malin…tu ne le regretteras pas demain! » (financement CUCS)

Avec le contrat local de santé (CLS) qui participe à la construction de dynamique territoriale de santé. Le CLS permet entre autre la mise en œuvre des actions, au plus près des populations.

–          Création d’un groupe de travail « lutter contre les pratiques addictives et prévenir leurs conséquences »

–          Identification de l’offre de soins en matière d’addictologie (lien avec les partenaires comme le csapa, ehla, les associations, etc)

–          Prévenir de la consommation d’alcool dans les enceintes sportives avec un zoom sur les quartiers prioritaires

Merci donc à toutes et à tous pour votre présence, merci à l’union régionale de la fédération addiction d’être venu sur la cote, je ne doute aucunement que cette journée sera riche en information, réflexion, et partage, nul doute que vous serez capable de conjuguer la dimension psychosociale des conduites addictives avec l’approche médicale, afin de proposer de nouvelles pistes pour améliorer la prévention et la prise en charge des addictions, des addicts et de leurs proches.