4 novembre 2008

Travailler jusqu’à 70 ans

Par Philippe BLET

« L’avenir m’intéresse parce que c’est là où j’ai l’intention de
passer mes prochaines années » Ce mot de Woody Allen risque bientôt d’être oublié, voire de devenir un terrible cauchemar.

En effet, la droite, gouvernement et députés, nous concocte une régression sociale dont elle a le secret :
travailler jusqu’à 70 ans.

Ce qui n’est aujourd’hui qu’une possibilité offerte sera, n’en doutons pas, une contrainte demain.

Travailler plus, jusqu’à 70 ans, en gagnant de moins en moins, le contrat passé entre Nicolas Sarkozy et le peuple
français est au mieux passablement écorné, au pire complètement rompu.

N’avoir d’autres perspectives que de travailler, construire un projet de vie sans autre finalité que de travailler,
élever ses enfants pour les faire travailler davantage n’a rien d’un projet de civilisation.

Le discours gauchisant actuel du président cache mal un libéralisme sauvage qui détruit les acquis sociaux et les grandes
conquêtes de la gauche.