16 septembre 2011

François Hollande, un candidat « Normal »

Par Philippe BLET

 

hollande_blet_800x600.jpgJ’apporte mon soutien à
François Hollande dans cette primaire de la gauche qui va désigner le candidat qui portera nos valeurs aux prochaines élections présidentielles.

 

Chacun sait que DSK avait ma préférence. Elle n’était pas nouvelle. Mais aujourd’hui les
circonstances font qu’il n’est pas candidat. Dont acte.

 

François Hollande est désormais le meilleur représentant d’une social-démocratie
offensive, solidaire, laïque, réaliste, pragmatique économiquement et européenne.

 

Il propose une vision de l’avenir, un grand projet et en même temps il porte une
attention aux difficultés vécues, au quotidien, par les françaises et les français.  Cette proximité est importante.

 

Le « contrat génération » permettra de proposer du travail aux jeunes de moins
de 25 ans tout en préservant les emplois des séniors.  Ce contrat est celui de la transmission des savoirs.  

 

Sa volonté de rétablir 60 000 postes dans l’éducation indique clairement que la
réforme fiscale qu’il propose permettra de c
hollande gpe msdc oignies 800x600onsacrer davantage de moyens à l’emploi et à l’éducation des jeunes.

 

Le « rêve français » de François Hollande est de mettre la jeunesse au cœur de
la politique, d’employer une grande réforme fiscale à accroitre la justice sociale, de redonner la confiance en l’avenir.

 

Un socialisme qui s’adresse au réel, un projet politique qui parle de la jeunesse, une
candidature qui porte l’ambition du rassemblement des françaises et des français, François Hollande est le président « Normal » qu’il faut à la France.