19 juin 2011

Carambouille, explications et rappel…

Par Philippe BLET

3239_1-calais.jpgLe résultat du vote des délégués aux sénatoriales qui a eu lieu
vendredi soir en mairie de Calais a pu surprendre les observateurs avertis. Il faut se garder cependant d’une analyse trop rapide comme l’a fait le jeune Yann Capet.

 

En tant que premier adjoint et 5 autres élus du MSDC,
nous avons suivi le pacte républicain qui veut qu’un élu respecte les engagements pris face aux électeurs du 16 mars 2008 lors des élections municipales à Calais.

 

Les dix élus du MSDC font partie de la liste d’union
populaire et sociale. Dans le même esprit quant à l’équilibre politique de la majorité municipale (Gauche, Centre et Droite) une liste s’est constituée ou la Gauche était représentée par 8
titulaires et 4 suppléants. il était donc naturel qu’ils votent pour les délégués de cette liste populaire et sociale.

 

D’autant que les élus du MSDC se sont réunis trois jours
avant le vote pour valider ce choix de vote et en corollaire les noms de nos délégués. Ce vote est bien un choix de groupe dont la décision a été collective. J’ai d’ailleurs été chargé par mes
collègues de faire connaître notre position, avant le vote. Ce que j’ai fait auprès de la presse. (lire le communiqué en fin de
note)

 

Trois élus, dont l’un était porteur d’un pouvoir, ont,
semble-t-il, changé d’avis le lendemain de notre réunion sans nous avertir. Si c’est le cas, je trouve cela discourtois vis-à-vis du groupe.

 

Dans ce contexte, il ne serait donc pas étonnant, bien
que le vote a eu lieu à bulletins secrets, que ces quelques voix se soient portées vers le PS. Je rappelle que le MSDC est un parti de gauche et que plusieurs de ses responsables sont issus du
Parti Socialiste. Les sigles changent mais les idées restent.

 

http://www.philippeblet.com/wp-content/uploads/2012/03/Logo_MSDC.pngD’autre part, le MSDC persiste dans son intention, lors des élections sénatoriales du 25 septembre, de
porter ses suffrages sur une liste de gauche.

 

Le résultat de la « carambouille » de vendredi
soir aura donc peu d’incidence au final en ce qui concerne les élections sénatoriales.

 

Par contre, il serait intéressant de comprendre d’où
viennent les autres suffrages qui se sont portés sur la liste socialiste. Et là je n’ai aucune explication.

 

Enfin, concernant les propos du jeune secrétaire de la
section socialiste de Calais, ceux-ci appellent plusieurs remarques.

Je l’invite, tout d’abord, à relire François Mitterrand
ou il disait «
L’homme politique s’exprime d’abord par ses actes ; c’est d’eux dont il est comptable ; discours et écrits ne sont que des pièces d’appui au service de son œuvre
d’action. (Mémoires à deux voix) ».

 

Les femmes et les hommes de Gauche au sein de la majorité municipale n’ont jamais trahi
les idéaux de Gauche. Nous avons fait bien plus en 3 ans qu’en 30 ans en faveur de la population calaisienne. Nous n’avons donc pas à recevoir de leçons de ceux qui ont laissé Calais et le
Calaisis dans les mains pendant plus de 30 ans à l’appareil du parti communiste et de ses cadres.

 

logo psEnfin et puisque le jeune Yann prétend que ces voix se sont portées sur la liste
PS en raison de la clarté de sa stratégie, j’aimerai qu’il précise un point de celle-ci : Le parti socialiste calaisien va-t-il encore faire alliance et se ranger derrière les communistes
dès le premier tour des prochaines élections municipales ? Merci de nous répondre clairement sur
contact@philippe-blet.com nous saurons en tenir compte
pour les prochaines échéances.

 

Pour terminer, vous retrouverez ci-dessous le communiqué
de presse remis à la presse avant le Conseil Municipal du vendredi 17 juin 2011

 

Vote du conseil municipal de
Calais pour la désignation des délégués grands électeurs aux élections sénatoriales 2011

 

Les élus du MSDC ont décidé de s’impliquer dans le processus démocratique et
républicain de désignation des délégués des conseils municipaux qui complèteront la liste des grands électeurs pour les élections sénatoriales du 25 septembre 2011.

 

Les élus du MSDC appellent à voter pour la liste de délégués présentée par la majorité
municipale.

 

Cependant, conformément à nos accords électoraux, chaque groupe de la majorité reste
maître de ses choix nationaux. Aussi, le MSDC et ses délégués adopteront une stratégie de vote totalement indépendante lors des élections sénatoriales du 25 septembre 2011.

Le souhait du MSDC est de porter ses voix en faveur d’une liste de
gauche.

 

Les élus et délégués grands électeurs du MSDC feront connaître en septembre leur choix
de vote.