9 février 2011

Un pas décisif vers la candidature de DSK

Par Philippe BLET

http://duarteblog.files.wordpress.com/2011/02/987600_3_3045_dominique-strauss-kahn-anne-sinclair-et1.jpg?w=512&h=256Qu’on se le dise, Dominique Strauss-Kahn avance
pas à pas vers une candidature pour les primaires ouvertes de la gauche ! Ne pouvant ouvertement déclarer ses intentions compte tenu de son strict devoir de réserve en tant que Directeur Général
du FMI, et devant achever préalablement ses réformes et la préparation du G20 en mai prochain, il continue d’envoyer des signaux positifs et de plus en plus explicites à l’opinion française. Nous
devons cependant collectivement éviter toute tentation d’accélération du calendrier qui a été fixé par le parti Socialiste avec un dépôt des candidatures jusqu’au 13 juillet 2011, car ce ne
serait pas un service à rendre à DSK, ni à la Gauche, pour préparer utilement la campagne des présidentielles de 2012 et mettre fin au mandat de Nicolas Sarkozy à l’Elysée…

Un signal fort vient d’être émis par son épouse Anne Sinclair, qui déclare sans ambiguïté dans
le Point à paraître demain :  »J’ai lu dans plusieurs journaux français que la réélection de Dominique serait assurée à la tête du FMI, déclare-t-elle. Pour ce qui me
concerne, je ne souhaite pas qu’il fasse un second mandat
. » Ces propos devraient être confirmés par DSK lui-même dans les prochaines semaines afin d’éclairer l’opinion publique
française sur sa volonté d’affronter ses devoirs d’homme d’Etat devant la situation de la France, dont l’image et la situation ne cessent de se dégrader sur le plan international !… Ce signal
était attendu afin de répondre essentiellement aux demandes impatientes de certains « camarades » ou journalistes « bien intentionnés » impatients de rentrer dans la vraie
campagne des primaires et qui souhaiteraient précipiter son calendrier… Etant au plus haut dans les sondages d’opinion, les observateurs ne cessent de tenter de guetter un léger reflux pour
interpréter l’impatience des français à son égard. Une erreur dans laquelle il ne tombera pas car il mesure l’importance de sa tâche à la tête de l’institution internationale qu’il dirige pour
mener à son terme les réformes qu’il a engagé et qui sont nécessaires pour améliorer les équilibres mondiaux nord-sud, remettre la finance au service de l’économie et des politiques et réguler
les marchés…

Autre proche de l’ancien Maire de Sarcelles, François Pupponi lance un appel dans le même journal qui rompt
volontairement le silence imposé à ses proches. Son successeur à la Mairie de Sarcelles déclare ainsi ouvertement, après avoir informé le principal intéressé de ses propos
:   »J’aimerais que Dominique fasse pour la France ce qu’il a fait pour Sarcelles, déclare-t-il. La ville
avait un déficit abyssal et une image déplorable. Il a rétabli les comptes, relancé l’activité, fait reculer le chômage. C’est un homme qui trouve des solutions
. »

Le calendrier actuel, avec la campagne des cantonales en mars et des sénatoriales en juin, n’invite pas à
une accélération du rythme auquel Dominique Strauss-Kahn se prépare a affronter ses responsabilités. C’est aussi pour cette raison que nous allons, en tant que citoyens, continuer à inviter tous
ceux qui souhaitent sa candidature à travailler à préparer un terrain favorable à sa candidature. Avec le Club DSK, nous allons continuer de mailler le territoire pour aller à la rencontre des
citoyens jusque dans les cités délaissées de notre République, poursuivre notre travail sur le projet présidentiel afin de compléter utilement le travail préparé par le PS pour les primaires et
préparer la campagne des primaires ouvertes. Ces primaires seront une véritable révolution démocratique en France, elles vont enfin permettre à la gauche de se doter d’un leader légitime qui
pourra porter l’espoir populaire aux présidentielles sous la Ve République et préparer les conditions d’une alternance crédible au pouvoir déliquescent actuel ! Nous invitons tous ceux qui
souhaitent un vrai changement en France et en Europe à nous rejoindre pour nous mobiliser pour ouvrir la voie à une victoire des valeurs de justice, de fraternité et de liberté.

Dominique Strauss-Kahn a l’expérience, les compétences, l »autorité nécessaire pour
assumer la tâche de présider au destin de la nation française pour la réformer afin de la rendre plus juste, plus dynamique et solidaire en affrontant la crise sociale, économique, écologique et
Républicaine que notre peuple traverse. Ensemble, l’espoir d’un changement profond et durable est permis. Nous allons oeuvrer pour qu’il devienne une réalité.

Club DSK