25 janvier 2009

Moscovici ne veut être « ni tonton flingueur, ni béni-oui-oui »

Par Philippe BLET

« Par rapport à la direction du PS, nous ne sommes ni tonton flingueur, ni béni-oui-oui. La direction n’a rien à
craindre du débat, il faut que la confiance renaisse au sein du parti », a déclaré le député PS du Doubs lors d’une réunion de son mouvement « Besoin de gauche », à laquelle a notamment
assisté l’ancien premier secrétaire du PS, François Hollande.

Interrogé sur le contre-plan de relance proposé par le PS, M. Moscovici a estimé que ce texte « avait le mérite d’exister »
et qu’il était « nettement supérieur à celui de Nicolas Sarkozy, car équilibré entre les investissements et la consommation ». « Mais j’aurais souhaité qu’il soit plus ciblé sur certaines mesures et
sur les urgences », a-t-il noté.

Pierre Moscovici, qui avait rallié la motion de Bertrand Delanoë, a relancé fin décembre son mouvement « Besoin de
gauche » pour construire, au sein du PS, une « force de réflexion, de proposition et d’action majeure »

http://fr.news.yahoo.com/2/20090125/tpl-ps-moscovici-ne-veut-etre-ni-tonton-ee974b3.html