5 avril 2007

DSK : l’atout maitre

Par Philippe BLET

Mercredi 4 avril 2007, j’ai accompagné avec Jacques Mellick (fils), Dominique Strauss Kahn dans le cadre des élections présidentielles.

Le programme était chargé, Boulogne sur mer avec les socio-économiques, Maresquel avec les salariés de la papeterie de Maresquel et enfin le metting à Béthune.

Arrivé à Boulogne sur Mer, Dominique fut accueilli par Serge Janquin, 1er Secrétaire Fédéral de Fédération socialiste du Pas de Calais, Frédéric Cuvillier, maire de Boulogne et Guy Lengagne Député du Pas de Calais.

Les responsables économiques et les chefs d’entreprise ont eu l’occasion de poser leurs questions. DSK a rappelé que les réponses aux difficultés de notre pays sont essentiellement économiques et sociales, relance insdustrielle, formation…..

Arrivé à Maresquel, DSK a pu dialoguer avec les ex-salariés de la papeterie « International Paper » qui bloquent l’usine depuis le début de la semaine. Le représentant du Comité d’Entreprise, Sébastien SIECZKOWSKI, a eu l’occasion d’exposer leur proget industriel pour la reprise de leur entreprise. Mais les propriètaires de l’usine sont sourds à leur demande et le gouvernement est peu enclin à établir un moratoire concernant la fermeture définitive de la papeterie de Maresquel. DSK, accompagné de Vincent Léna, candidat PS sur la 4ème du Pas de Calais, a été honnete. « A cette heure, je n’ai que peu de moyen d’agir.

C’est pourquoi le prochain gouvernement devra être issu de la Gauche ». Les questions économiques et sociales sont le coeur des difficultés de bon nombre de Français. Hèlas, la situation des anciens salariés de la papeterie démontre bien l’objectif premier du prochain gouvernement : l’emploi.

3ème étape de son périple dans le Pas de Calais, Dominique Strauss Kahn fut accueilli à Béthune par Jacques Mellick, maire de Béthune, et de Martin Schulz, Président du groupe socialiste au parlement européen.


Aprés le mot d’accueil de Jacques Mellick, et de Martin Schulz où ce dernier rappela que la relance européenne ne passera que par la volonté commune des gouvernements allemand et Français, DSK entra dans le vif du sujet.

Sarkosy le candidat sortant, Le Pen et le 21 avril, l’europe, les questions économiques et sociales, la necessité de gagner pour ceux qui souffrent, étaient au menu de son discours.

Comme le soulignait Jacques Mellick, Maire de Béthune, Dominique est et sera l’atout maitre de Ségolène.



DSK, Béthune 4 avril 2007 (9)
envoyé par philblet

DSK, Béthune 4 avril 2007 (8)
envoyé par philblet

DSK, Béthune 4 avril 2007 (8)
envoyé par philblet

DSK, Béthune 4 avril 2007 (2)
envoyé par philblet

 Retrouvez  la totalité du discours de Dominique Strauss Kahn ICI