16 juillet 2010

Voitures électriques à l’aéroport de Cap Calaisis

Par Philippe BLET

Retrouvez ci-dessous la revue de presse concernant la mise en place de voitures électriques en location à
l’aéroport de Calais-Dunkerque

http://racontemoiunbus.files.wordpress.com/2009/02/la_voix_du_nord_logo.pngUne voiture électrique pour permettre aux pilotes d’avion de rallier le centre-ville

Il est une clientèle de centre-ville qui échappe à la plupart d’entre nous et pour cause, …elle se montre discrète,
puisqu’elle emprunte les airs pour poser le pied sur notre sol. Ces aviateurs amateurs qui n’hésitent pas à prendre les airs pour atterrir à l’aéroport de Calais-Dunkerque à Marck, se trouvent
fort dépourvus lorsqu’il s’agit de se déplacer, une fois leur avion cloué sur le tarmac. Comme se plaît à le répéter le président de Cap Calaisis, Philippe Blet, « c’est à nous acteurs de
donner le goût de venir et de rester sur le territoire, tant pour les visiteurs que pour les investisseurs. » Constatant que la fermeture du restaurant de l’aéroport il y a trois ans s’est
traduite par une baisse de 25 % des mouvements d’avion, celui-ci a donc depuis réouvert. Aujourd’hui, puisqu’aucun transport en commun existe au départ de l’aéroport, Cap Calaisis a mis en place
depuis lundi deux petites voitures électriques en location pour permettre à ces visiteurs d’un jour de retrouver leur liberté de mouvement. Lire la suite
—>>>

http://www.nordlittoral.fr/img/structure/logo.gifL’aéroport
Calais Dunkerque proposera deux voitures hybrides à la location cet été

Deux véhicules Biro en service à Marck

Dans une volonté de diversification de l’activité de l’aérodrome de Marck, Cap Calaisis, son gestionnaire, installe un
service de location de véhicules.

Une phase test est lancée depuis quelques jours.
Les voyageurs en transit à Marck auront désormais le choix de rester ou non sur place, dans les locaux de l’aéroport, ou de sortir aux alentours quelques heures avant de prendre le vol qui les
emmènera à destination. Un service de location de véhicules a été mis en place pour l’été par la communauté d’agglomération.

Diversifier l’offre de services
L’objectif affiché est de redynamiser l’aéroport, afin qu’il ne soit plus un simple lieu de passage. « L’aéroport est un endroit stratégique dans le Calaisis, explique le président de
Cap Calaisis Philippe Blet, l’idée est de maintenir un lien fort avec la ville de Calais. Il fallait redonner goût aux gens afin qu’ils restent sur le territoire, leur donner un moyen de se
transporter et leur offrir des services supplémentaires.
» L’idée est venue à la communauté d’agglomération lors d’un déplacement au Havre, un service du même type était proposé aux clients
de l’aéroport. L’aérodrome de Marck souffrait d’un déficit de transport, le premier arrêt de bus se trouvant à plus d’un kilomètre, face à la mairie de la ville. « La clientèle britannique
avait perdu l’habitude de venir ici à cause des lacunes en service,
ajoute Philippe Blet, l’avion est un transport moderne mais on a tendance à oublier qu’une fois posé, ses utilisateurs
sont piétons, il y avait donc un vrai potentiel économique à implanter ce type de service ici, la demande est bien réelle.
» Et l’aérodrome n’en est pas à sa première mesure pour relancer
son activité, le bar a déjà rouvert ses portes en juin, après trois années de fermeture, un restaurant ouvrira également fin septembre. « En 2007, lorsque le bar restaurant avait fermé,
l’activité avait baissé de 25%, cela veut donc bien dire que plus il y aura de services, plus il y aura de trafic
», glisse Philippe Blet. Lire la suite —>>>