19 janvier 2009

Cap Calaisis veut passer au vert

Par Philippe BLET

http://www.nordlittoral.fr/img/structure/logo.gif

Quasiment toutes les délibérations ont été adoptées à l’unanimité, hier soir.

Le conseil communautaire s’est réuni hier soir pour voter une majorité de délibérations d’ordre administratif ou
législatif.

Il a néanmoins permis au président Blet de s’exprimer sur quelques dossiers d’importance : SeaFrance ou les douches
du Secours catholique pour les migrants.
Directement ou indirectement, le conseil communautaire de Calais, hier soir, a affiché des positions très orientées sur l’environnement. A travers plusieurs délibérations, le président Blet et
les élus ont marqué leur attachement à cette dimension. En votant par exemple la facturation et la redevance de l’assainissement sur la commune de Marck, en rattrapant par exemple une non
augmentation de 2008. « Il avait été décidé cette année-là de ne pas pratiquer la hausse de cette redevance alors Quelques images 3 3234que nous étions dans un contexte
de travaux extrêmement importants, résumait hier Philippe Blet, le président de la communauté d’agglomération. Alors, nous avons mis en place cette régularisation, et c’est extrêmement important
dans la mesure où l’assainissement, qui est quelque chose que par définition on ne voit pas, est une chose d’essentiel, de capital pour l’environnement et donc pour le cadre de vie. » D’où
ce vote qui n’a pas soulevé de commentaires particuliers.
Animé par la même volonté, le conseil communautaire a également approuvé la dématérialisation du courrier au sein de la communauté d’agglomération.
Dématérialiser le papier, cela revient à exploiter au maximum les outils électroniques – mails, internet, – intranet – pour réduire au maximum l’usage du papier. « Tendre vers
le « zéro papier », c’est en effet une chose qui nous séduit
, résume Philippe Blet, nous avons déjà commencé sur le service de paye, par exemple. Mais nous avons des obligations légales
qui nous imposent des documents sur papier, donc on ne pourra pas totalement le supprimer.
 »
Le dialogue avant tout
Dans la foulée, le président Blet annonçait également la mise en place d’un réseau intranet – un réseau privé, contrairement à l’accès grand public internet – sur lesquels les élus
pourraient se connecter pour suivre l’ensemble des travaux de Cap Calaisis. Lire la suite
—>>>