15 janvier 2009

Ni fatalité, ni impossibilité

Par Philippe BLET

Le 14 janvier 2009, j’ai eu le plaisir de reunir, au Channel Scène Nationale, les partenaires économiques du
Calaisis avec mes collègues élus de la Communauté d’Agglomération du Calaisis.

Retrouvez ci-dessous quelques morceaux choisis. Vous pourrez également télécharger le texte complet en fin de note.



Madame le Maire,

Mesdames et Messieurs les Vice-présidents

Mesdames et messieurs les élus communautaires

Mesdames et Messieurs les responsables des services communautaires,

Mesdames et messieurs du monde économique, industriel, commercial, artisanal et associatif
du Calaisis,

Mesdames et Messieurs,


Permettez-moi tout d’abord de vous remercier de votre présence.

C’est la première fois qu’une présentation de vœux est organisée par la
CAC.

C’est l’occasion pour nous de vous présenter les nouveaux élus
communautaires.

Ces vœux thématiques, sont aussi l’occasion de rappeler que le développement économique
est la première compétence de la Communauté d’Agglomération C’est pour cette raison que j’ai souhaité en faire le premier thème de ces premiers vœux.

Cette compétence, nous comptons l’exercer en partenariat avec toutes les composantes de
l’économie locale et en particulier les entreprises elles mêmes.


Soyez-donc les bienvenus dans cet espace de dialogue…….

….. Ma première intervention en qualité de président de la Communauté d’Agglomération du Calaisis a été de fixer les axes de travail
pour la mandature. Nous avons dégagé trois grands objectifs qui doivent faire l’objet selon moi d’un volontarisme sans faille :

  • Le développement économique et la création d’emplois,

  • L’affirmation touristique du territoire,

  • Et l’intégration de la dimension européenne dans la stratégie de
    développement.

Je n’ai jamais cru aux miracles. Je crois aux résultats qui naissent au bout du
travail. Un travail guidé par des convictions, des valeurs fortes et une vision claire. Je crois à la volonté de créer, d’innover, d’entreprendre….

Le pôle d’excellence territoriale et le nouvel hôpital sont des atouts supplémentaires qui viennent s’ajouter aux autres. Car
nous en avons d’indéniables.

Je pense tout spécialement à notre situation géographique, à nos infrastructures, au
projet de doublement du port, à notre jeunesse à qui s’adresse nos projets d’avenir, et surtout vous, chefs d’entreprises, créateurs d’activités et d’emplois. J’ai souhaité vous recevoir dans ce
lieu, le Channel, lieu symbole de créativité…

Je ne veux pas nier les difficultés. Loin s’en faut. Mais je veux être l’homme d’action décrit en son temps par Pierre Mendes
France « 
un homme d’action dont, « la vocation finale est d’agir, de bâtir, de réaliser ».

Il n’existe ni fatalité, ni impossibilité…

Nous avons exposé cette maquette réalisée par un modéliste du Calaisis car nous travaillons actuellement sur les retombées
économiques possibles du centenaire de la traversée de la Manche par Louis Blériot.



La principale leçon de cette année commémorative doit bien être celle là : Il n’existe ni fatalité, ni impossibilité…

Ce n’est pas seulement un exploit aérien et le rapprochement de deux pays que nous fêtons, c’est aussi la ténacité d’un
entrepreneur.

Louis Blériot a consacré sa vie à l’amélioration de ses avions. A chaque fois, malgré
les chutes, les blessures et les brulures, il a poursuivi ses recherches. Il a été jusqu’au bout en risquant tout.

…. L’ambition et le courage se rejoignent dans l’audace. Il n’y a pas d’ambition possible sans courage et vous avez l’audace
créative…

Calais est une grande ville, le Calaisis est un grand territoire.

J’espère que rapidement mes collègues élus des collectivités voisines répondront à ma
proposition de créer une agence d’urbanisme à l’échelle de ce bassin de vie qui est historiquement cohérent…

Nous avons donc sélectionné symboliquement quelques porteurs de projets. Certains très expérimentés, d’autres moins, certains à
la tête de structures importantes, d’autres beaucoup plus modestes.

Mais nous avons retenu les mêmes critères pour tous :

  • Le courage

  • La créativité

  • L’innovation

  • La capacité d’adaptation

…. nous avons de formidables atouts et si nous savons agir de concert, si nous
savons harmoniser nos efforts, alors tout est possible. Ça passera. Rien n’est impossible du moment que nous l’entreprenons ensemble.

Pierre Mendès France disait « il faut peser soi-même sur l’évènement et ne pas compromettre l’avenir par les déformations du présent. » c’est ce que je vous propose que nous fassions ensemble.

Au nom de tous mes collègues élus communautaires, Je vous souhaite une excellente année
2009

Télécharger le texte complet ICI
Revue de presse
 
 

Voeux de la communauté d’agglomération du Calaisis

« Priorité au développement économique »

 

Voeux de la
CAC : plaidoyer pour le développement économique

Voeux 2009 aux personnels de la Communauté du Calaisis

…j’ai pris la décision d’inscrire le principe d’égalité à l’ordre du jour du conseil communautaire.
Une décision atypique, mais votée à l’unanimité. Il s’a

git que chacun à grade, échelon et travail égal touche un salaire et des avantages identiques. Une harmonisation qui se fait par le haut bien évidemment. Les répercussions sur
le budget ne sont pas minces mais il fallait le faire.

Comment pouvait-il en être autrement ? Nous étions en 2008 dans l’année du 60ème anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’Homme et du citoyen. Nous entrons dans l’année des
élections européennes et le droit
fondamental à l’égalité salarial est inscrit dans les grands principes Européens.

L’Europe peut être un outil de protection et de justice. L’Europe peut être sociale et régulatrice. Elle doit l’être davantage encore. C’est cette Europe là que j’aime. Vous connaissez mon passé
de syndicaliste. Vous savez qu’il ressort régulièrement.
J’ai été choqué au début de mon mandat en découvrant certaines situations. Si je dois prendre un seul exemple, je citerais d’emblée le cas d’ICEO. Lorsque les salariés se retrouvent avec plus de
150 heures de récupérations, il est évident que l’équipement est sous doté en personnel.

Ce genre de situation est source de tension et de conflit. Cela génère des perturbations pour le public et des souffrances pour les salariés.Conseillé par les responsables, j’ai pris les
décisions qui s’imposaient. Au final, la situation est redevenue normale…et la fréquentation de la piscine est en progression de 21% !!

J’attache une grande importance aux conditions de travail comme au dialogue social. La création d’un CHS, comité d’hygiène et de sécurité, en est la preuve. Tout comme le protocole d’accord signé
avec le syndicat CGT qui donne les moyens aux organisations syndicales….

Télécharger le texte ICI