11 avril 2009

Calais Promotion

Par Philippe BLET

Intervention lors de l’Assemblée Générale de Calais Promotion le 9 avril
2009




C’est un moment important que nous vivons aujourd’hui.

Tout en rendant hommage au travail de l’équipe de Calais Développement et à son
président, Je veux dire avec simplicité mais aussi avec conviction : Le Calaisis a aujourd’hui l’agence de promotion économique qui lui manquait tant.

Enfin Calais promotion existe.

Enfin tous les acteurs affichent et mettent en pratique une même volonté de développer
notre territoire.

C’est d’autant plus satisfaisant pour moi en tant que président de Cap Calaisis que le
développement économique est la première compétence de la communauté d’agglomération et la toute première de mes priorités. 

Voilà pourquoi  il est important que Cap Calaisis se soit Impliqué sans réserve dans la création de Calais Promotion.

Cependant, notre tâche n’est pas achevée, Je redis ce que j’ai déjà maintes fois
affirmé : l’agence de promotion économique Calais Promotion ne prendra toute sa dimension politique que lorsque, dans le bassin de vie du Calaisis, toutes les collectivités du monde rural y
auront adhéré.

La CCRA et son président Yves Beugnet ont montré la voie. Je sais que le Sud Ouest du
Calaisis et sont président Richard Gosse sont en réflexion. J’espère que c’est le début d’un mouvement général.

Car la réussite de notre action est conditionnée à notre dynamique collective.
 Cette dynamique sera d’autant plus efficace que l’aire géographique sera cohérente sous l’angle économique.

Je le répète aujourd’hui encore, comme je l’ai annoncé lors de mes vœux en janvier
dernier, comme je l’ai répété récemment lors du conseil communautaire du 26 mars :

Je dois en principe être le premier vice président de Calais Promotion mais je
propose aux élus communautaires et aux autres partenaires de laisser cette première vice-présidence à un représentant d’une des collectivités voisines. Une collectivité
rurale.



Ceci, afin d’envoyer un signal fort sur la complémentarité et la solidarité qui doivent exister entre le monde rural et le monde
urbain.

Ne nous méprenons pas.

Les habitants du Calaisis attendent des élus et des milieux économiques qu’ils prennent
leurs responsabilités pour amener la prospérité sur ce territoire. Créer des emplois, créer des richesses, créer les conditions de notre réussite sociale et économique.

 

Les habitants du Calaisis, qui vivent les réalités économiques au quotidien, et parfois
durement, ne veulent pas savoir si untel ou untel sera vice président ou combien de membres il y aura au CA.

 

Pour ceux qui douteraient encore de la complémentarité naturelle entre les territoires
urbains et ruraux qui composent le grand Calaisis, je les invite à observer les routes d’accès vers Calais chaque matin entre 7h30 et 8h30.

 

Calais promotion doit être l’outil essentiel de notre ambition commune, de notre
réussite collective, d’un destin partagé.