25 novembre 2008

Champion olympique de l’accueil

Par Philippe BLET

Le Calaisis en ordre de marche pour les Jeux olympiques de Londres 2012

Hier matin, sous le parrainage du décathlonien Romain Barras, la communauté d’agglomération du Calaisis a officiellement
installé son comité local d’organisation pour les Jeux olympiques de 2012. Représentants du monde sportif, économique, touristique… : tous étaient là pour voir comment profiter au mieux
des JO de Londres, avant, pendant, après.



Un comité local d’organisation, c’est quoi ?- Il regroupe tous ceux qui ont un rôle à jouer dans l’accueil autour
des JO.

Relais du syndicat mixte de la Côte d’Opale, le comité local compte des élus de la CAC, de la ville, du Département, de
la Région, des responsables économiques, représentants des métiers du tourisme, commerçants, opérateurs transmanche, médecins… Sans oublier les clubs sportifs.


Pour quoi faire ?- Le but est d’organiser au mieux l’accueil des délégations sportives mais aussi des touristes
qui se rendront aux JO, voire des Londoniens qui fuiront leur ville pendant les Jeux !


Avant, pendant, après.- Recevoir du monde pendant les Jeux, c’est une chose. Mais le Calaisis souhaite aussi être
un lieu d’accueil avant et après. Après, grâce à l’image de marque qu’elle aura véhiculée. Avant, en recevant des équipes pour des événements, des stages, comme ce sera le cas pour l’équipe de
France de volley masculin en juin.


Quels sports à Calais ?- Les équipements calaisiens ont déjà été validés pour le basket féminin à Calypso, la boxe
à Courtimmo, la gymnastique rythmique au complexe de la plage qui connaîtra des travaux, le volley à la Porte-de-Lille. Le Calaisis postule aussi pour l’escrime à Calypso, le football au stade de
l’Épopée, le judo à la Porte-de-Lille, l’athlétisme au stade du Souvenir.


Des travaux.- Vous avez bien lu : l’athlétisme de haut niveau au stade du Souvenir ! La ville et le conseil
général sont d’accord pour en faire une enceinte d’athlé digne de ce nom, avec annexes indispensables (une salle de muscu par exemple). L’atout du stade du Souvenir est qu’il est l’un des deux
seuls du département à posséder une piste à huit couloirs. Reste à pouvoir pratiquer l’athlé toute l’année. Hier, Natacha Bouchart a annoncé qu’une salle sera construite. Elle devrait voir le
jour au niveau des tennis. Le maire veut aussi voir l’ancien dépôt de busboulevard Gambetta réaménagé au plus vite pour désengorger Calypso.


Des événements.- La Fédération française de lutte envisage un événement mondial d’ici 2010 à Calypso. L’idée est
de « vendre » ainsi les équipements du Calaisis aux sportifs du monde entier. Le mois prochain, le président et le directeur technique national de la fédération russe de boxe sont par
exemple attendus à Calais. Autre événement, le passage de la flamme olympique. Philippe Blet, président de la CAC, indique qu’une réflexion est en cours avec Douvres. Il va en parler
prochainement avec Guy Drut, du CIO, et le ministre des Sports.


Optimisme.- La situation du site olympique londonien (budget qui explose, équipements manquants) rend Philippe
Blet optimiste quant aux retombées pour le Calaisis, où les hôtels sont moins chers ! •

ANNICK MICHAUD