29 novembre 2008

Migration : Politique et/ou humanitaire ?

Par Philippe BLET

Suite au refus du collectif C’Sur de maintenir la prise en charge des repas en faveur des migrants, retrouvez ci-dessous
le communiqué de presse de l’Association SALAM en date du 29 novembre 2008


L’association SALAM affirme que l’IMMIGRATION nécessite des solutions politiques. De toute évidence aucune solution simple n’existe et les tenants
internationaux sont évidents. Cependant la France, berceau des Droits de l’Homme, se doit de montrer l’exemple et de mettre en place une politique généreuse et concrète en liaison avec le terrain
et en prenant en considération l’expérience des diverses associations humanitaires.

L’Association SALAM s’est toujours engagée dans les actions de défense des Droits de l’Homme à l’exemple des actions
menées dernièrement pour lutter contre le retour massif forcé de ressortissants Afghans. A cette occasion, l’association SALAM a été outrée par les propos du président de la section calaisienne
de la Ligue des Droits de l’Homme qui a cru devoir nier cette tentative gouvernementale, à l’image de certains « hommes » politiques, de certaines associations de défenses des migrants et du
sous-préfet de Calais ! Le communiqué en forme d’aveu du Ministère de l’Intérieur a conforté les choix politiques de SALAM.