1 janvier 2009

2009, un état d’esprit positif et combatif

Par Philippe BLET

En 2009, les projets que nous avons lancés, les outils que nous avons mis en place, l’état d’esprit positif que nous avons installé, doivent répondre aux attentes fortes
qui se sont exprimées lors des élections municipales.

Ces élections municipales de mars 2008 ont été un souffle nouveau de changement et d’espérance qu’il s’agit de
traduire dans les faits. Ce rassemblement au-delà des clivages politiques doit perdurer. Je m’y attèlerai chaque jour.

L’union de toutes les forces de l’agglomération est d’autant plus nécessaire que les conséquences de la crise
financière et économique internationale se font déjà sentir.

C’est une double responsabilité qui est la nôtre : celle de ne pas décevoir et celle de faire en sorte que le
Calaisis poursuive son développement malgré les difficultés.

En effet, plutôt que de baisser les bras nous devons mobiliser nos atouts qui sont principalement notre situation
géographique, nos infrastructures, nos entreprises, nos grands projets : la construction d’un pôle de tourisme et de loisirs (projet d’excellence territoriale), le doublement du port,
l’hôpital…, et bien entendu notre jeunesse.

Cette jeunesse qui fera l’Europe de demain. Une Europe que je souhaite plus sociale et plus économiquement
morale.

C’est pourquoi, j’invite les électeurs à prendre part au débat et à se mobiliser en 2009 lors des élections
européennes. Un scrutin qui influencera aussi l’avenir du Calaisis.

C’est dans cet état d’esprit combatif que j’aborde l’année nouvelle. Ensemble nous pouvons faire de 2009 une belle et
grande année. Je présente à tous les habitantes et habitants du Calaisis mes meilleurs vœux de santé et de bonheur.