12 septembre 2007

Manifestation à Calais

Par Philippe BLET

En attendant la rentrée politique avec les Chantiers du Pas de Calais organisé par la Fédération socialiste du Pas de Calais, et le plan local, quelles seront les perspectives en vue des élections municipales, la rentrée sociale est bien loin et l’action est de rigueur.

Je participais avec mes camarades de la CFDT à une manifestation afin d’interpeller la population ainsi que les pouvoirs publics concernant le manque évident de moyen dans la nouvelle structure accueillant des personnes agées.

Structure remarquable tant dans sa conception que dans sa réalisation, il est tout aussi remarquable l’inéquation entre le nouvel établissement « EHPAD de la Roselière » et les moyens humains.

Au delà de la maison de retraite de Calais, la question de la fin de vie sera LA question pour les vingt ans à venir. Sur le plan sociétal, avec l’association faut qu’on s’active dont je faisais parti, j’ai eu l’occasion de me battre au coté de Marie HUMBERT pour une Loi vincent HUMBERT.

Sur le plan politique, chacun d’entre nous devra réfléchir sur la prise en charge de nos anciens car dans les années futures, nous aurons la possibilité de vivre de plus en plus grâce à la qualité de vie et aux progrès médicaux. Nous serons de plus en plus à atteindre l’age centenaire et nous serons de plus en plus dépendant en fin de vie avec des modes de prise en charge de plus en plus lourdes.

En attendant, quelques réponses dans le cadre du prochain congrès du Parti Socialiste, je vous laisse voir l’interview lors de la manifestation.