9 janvier 2010

Laicité un principe fondateur

Par Philippe BLET

http://3.bp.blogspot.com/_XESaKnAYu8c/S74byB7GlOI/AAAAAAAAAFI/gQAGVEXoROE/s1600/medium_laicite21196923191.jpgMadame le maire,

 

N’ayant pas eu l’occasion de m’exprimer lors de notre conseil municipal sur l’installation d’une crèche en face de
la maison commune, l’hôtel de ville de Calais et à la veille de l’anniversaire de la loi de séparation de l’église et de l’état, je ne peux que m’interroger sur la nécessité d’une évocation
publique de la naissance du Christ.

 

Cette symbolique religieuse ne me dérange pas en tant que telle, mais je suis fermement convaincu que cette
expression d’une croyance doit rester du seul et strict espace privé.

 

Les élus républicains que nous sommes ne peuvent afficher de préférence pour telle ou telle religion.

 

C’est contrevenir à notre devoir de neutralité en matière cultuelle.

Nous sommes les garants du respect des droits de chacun à vivre sa foi comme il l’entend.

 

Du moment que celle-ci reste dans l’intimité et ne déborde pas dans la sphère publique. Nous proscrivons tous signes
ostentatoires.

 

La question avait déjà été soulevée l’an dernier, elle se repose aujourd’hui.

 

J’attends de vous un geste d’apaisement et je vous sollicite dès à présent pour que nous nous abstenions de ce type
de décorations au moment des fêtes de fin d’année 2011.

 

Il s’agit d’un mélange des genres qui ne peut être que préjudiciable aux principes républicains qui nous sont si
chers.