15 janvier 2010

Voeux 2010 : Revue de presse

Par Philippe BLET
 
 

http://www.lavoixdunord.fr/img/v2/logo.gifLes voeux de l’agglomération Cap Calaisis placés sous le signe de l’entente cordiale

Philippe Blet, président de l’agglomération Cap Calaisis, a placé sa seconde cérémonie des voeux sous le signe de la
collaboration franco-britannique. Témoin de ce rapprochement, Paul Watkins, leader du District council de Douvres était présent au Channel. …
http://www.lavoixdunord.fr/stories/thumb250x00/mediastore/VDN/A2010/M01/les-voeux-de-l-agglomeration-cap-calais-207670.jpg
 Philippe Blet a mis l’accent sur l’aspect environnemental des prochains projets de l’agglomération.

Environnement.- « Le développement économique est éco-compatible. Nos projets de construction seront sous
le signe du développement durable. Cette année, certains services seront équipés de véhicules électriques ou hybrides. Nous utiliserons de moins en moins de papier et une étude sur
l’optimisation de la collecte des déchets va démarrer. »

Économie.- « L’activité économique du Calaisis vient principalement de la proximité avec la
Grande-Bretagne. Les échanges doivent nous permettre de développer une dynamique bien supérieure à ce qui existe déjà. L’attractivité consiste à mettre à disposition des investisseurs des
terrains et services. L’achat de 51 hectares sur la zone de la Turquerie va dans ce sens. Côté services, nous accompagnons la CCI dans la création de la pépinière
d’entreprises. »

Tourisme.- « L’attractivité a été boostée par l’ouverture de la cité de la dentelle et de la mode. La base de voile commence à se tailler une
excellente réputation auprès des amateurs. Le nombre de stages a été multiplié par quatre et 12 000 scolaires ont été accueillis. Iceo a atteint 334 000 entrées et la base de char à voile a
reçu 20 000 personnes dont 2/3 d’extérieurs au territoire. À cela s’ajoute le Channel, la plage, le Cap Blanc Nez… » Lire la suite —>>>

http://www.nordlittoral.fr/img/structure/logo.gifLes voeux de
Cap Calaisis

« En 2010, le temps est à l’euro région »

Pour la présentation des voeux de l’agglomération, Philippe Blet a souhaité axer la cérémonie autour des relations
qui unissent déjà le Calaisis au District Council de Douvres, des relations qu’il souhaite encore faire fructifier.

http://www.nordlittoral.fr/stories/thumb250x00//mediastore/VDN/A2010/M01/334709-en-2010-le-temps-es-4b4e2c44.jpg.jpg
 Philippe Blet et Paul Watkins ont parlé d’une même voix pour le développement des partenariat entre Cap Calais et le District Council de
Douvres.

« L’activité économique du Calaisis vient principalement de cette proximité avec la Grande-Bretagne, a relevé le président de Cap Calaisis. Mais les échanges avec
l’Angleterre en général, et Douvres en particulier, doivent nous permettre de développer une dynamique bien supérieure à ce qui existe déjà. Les liens économiques existent mais peuvent encore
se développer. Les liens culturels, sportifs, universitaires sont très en deçà de ce que l’on serait en droit d’attendre
 ».



« Réconcilier ville et port »

Pour autant, l’aspect économique de cette relation a vite pointé le bout du nez : « L’attractivité
économique consiste, dans un premier temps, à pouvoir mettre à disposition des investisseurs des terrains et des services
 ». L’acquisition des premiers hectares de la zone de
Turquerie et la création d’un service d’archéologie préventive vont dans ce sens pour le président de la communauté d’agglomérations.

L’économie passait aussi par et sous la mer : « Les deux plus gros chantiers du Calaisis, celui du passé
et celui de à venir, sont inextricablement liés à la proximité de l’Angleterre. Le tunnel sous la Manche est un élément qui structure notre territoire. Ça a été indiscutablement le chantier du
siècle der
nier. Pour le chantier à venir, il s’agit bien évidemment du projet Calais port 2015. Le débat public qui a eu lieu l’a justement placé au coeur de nos préoccupations :
activité économique et emploi, et j’ai une pensée particulière pour les salariés de SeaFrance et de tous ceux dont l’activité dépend du port
 ».

Philippe Blet a drappé le projet de Calais Port 2015 d’un habillage environnemental : « Tout le monde est
d’accord pour que ce premier port français du 21e siècle soit un éco-port
 ». « Sur le Calaisis, le développement économique, tel que nous l’imaginons, est
éco-compatible
 », a-t-il ajouté. De la même façon, il a annoncé d’une réflexion sur l’aménagement de la zone qui entoure le bassin de plaisance : « On y trouvera des
éco-quartiers, un centre d’animation type palais des congrès, des espaces de vie.

Réconcilier la ville avec son port, imbriquer l’habitat à la vie maritime, voilà notre objectif, mais dans un style
respectueux de nos architectures traditionnelles »
. Le budget de cette opération est estimé pour l’instant à une centaine de millions d’euros. Entre autres projets, l’école d’art
devrait aussi déménager et s’installer sur le site de l’ancien Prisunic. Lire la suite
—>>>>