22 novembre 2008

la mécanique d’une catastrophe annoncée

Par Philippe BLET

Je me permets de relayer la dernière note de Pierre MOSCOVICI concernant la situation catastrophique du Parti
Socialiste.

« Rien, décidément, ne nous aura été épargné dans ce Congrès structuré comme une tragédie grecque. Ce n’est pas pour moi
faute d’avoir averti : il ne fallait pas confondre 2008 et 2011, la remise au travail du parti et la course présidentielle, il eût été nécessaire de procéder à un vaste rassemblement réformiste,
et de confier le parti à une équipe à la fois jeune et expérimentée, dévouée à la rénovation de notre parti et non à son propre sort. J’ai tenté, longtemps, d’imposer cette formule, qui était la
bonne, et que les militants, confusément, attendaient.


Hélas, je n’ai pas été entendu, et la mécanique d’une catastrophe annoncée s’est mise en place. Nous avons vu les
« présidentiables » entrer, les uns après les autres,…..

Lire la suite
—->>