1 juin 2006

SARKO + SEGO = karcher

Par Philippe BLET



Après ses propos sur "l’ordre juste" , voici ségolène royal qui nous annonce envoyer les vilains délinquants dans des camps, encadrés par des militaires.

Cette déclaration n’est pas un dérapage de langage car lors de cette conférence de presse "improvisée", Mme Royal lisait ses fiches préparées pour la circonstance.

Par voie de conséquence, nous pouvons considérer cette déclaration comme une position officielle de sa part.

Nous connaissions les positions réactionnaires du Ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkosy, chassant sur les thèmes du Front National, insécurité, immigration, anti-jeunes…..



Mais là, c’est le bouquet !

Une socialiste s’engage à mener "une politique beaucoup plus ferme" avec des "solutions massives" pour "rétablir un ordre juste". Parmi ses pistes, un "placement d’office dans un service à encadrement militaire" pour les jeunes ou des "stages" pour parents défaillants.

Ouaah ! Cela fait froid dans le dos !

Comment une socialiste peut-elle envoyer des gamins dans un camp militaire ?

Educateur de profession, je travaille la Loi, le respect, la reconnaissance de soi, le projet d’avenir avec les jeunes que l’on accueille.

C’est avec ces quelques principes que ces jeunes prennent une voie qu’il leur est propre car, et avant tout, il y a reconnaissance dans leur capacité à décider.

La Gauche avait tenté de mettre les moyens matériels dans les quartiers par des politiques de rénovations.

Mais cela n’a pas été suffisant.

La Droite, revenue au pouvoir, a viré les ilotiers dans les quartiers et coupé les subventions aux associations qui tentaient, malgré le peu de moyen, de maintenir du lien social.

La République a un devoir ré-investir ses quartiers pour redonner de l’espoir à ces français qui se sentent exclus de tout avenir pour eux-mêmes et pour leurs enfants.

SARKO + SEGO = karcherisation et camp militaire
Ce n’est pas une solution, c’est de la démagogie !