9 juillet 2012

Spyland : signature du pacte de préférence

Par Philippe BLET

En tant que président de Cap Calaisis, je ne peux que me satisfaire de voir la feuille de route tracée se poursuivre au rythme  fixé.

La collectivité du Calaisis met tout en œuvre pour que ce projet se concrétise.

Compte tenu du nombre de personnes travaillant sur ce projet, il n’est pas possible de ne donner aucune information. Ce serait laisser libre cours à la rumeur.

Pour autant, il faut rester prudent dans les annonces. C’est pourquoi, nous avons convenu avec les porteurs de projet que ce soit eux qui gèrent la communication. Il s’agit d’une part de ne pas compromettre les négociations en cours ou à venir et d’un autre côté de ne pas donner de faux espoirs aux gens qui sont en recherche d’emploi. Il est important de rester mesuré et juste dans les effets d’annonce.

Nous avons encore du chemin à parcourir. Il faut encore que se précisent certaines données importantes et notamment le tour de table financier.

Reste que nous sommes très heureux de ce projet. Etape après étape, Calais se place comme possible terre d’accueil du parc.

S’il se concrétise se sera une très très bonne nouvelle pour le Calaisis et sa population.

Ce que je retiens d’ores et déjà, c’est que malgré la crise, les investisseurs portent une attention nouvelle au Calaisis.

Il devient un territoire d’avenir, de développement économique, ouvert et prêt à s’engager dans des projets nouveaux (Calais Premier).

Retrouvez ci-dessous le communiqué du porteur de projet spyland

Communiqué                                                                                          Calais, le 09 Juillet 2012

SPYLAND  CHOISIT CALAIS

 Feuille de route : 2° & 3° étape

Conformément à la feuille de route évoquée dans notre communiqué du 29 mars dernier, l’ensemble des études réalisées à ce jour valide le choix de Calais comme terre d’accueil de Spyland, pôle de parcs de loisirs ayant pour thème les agents secrets, historiques et de fiction.

L’antenne londonienne du 1° cabinet d’audit mondial, AECOM,  disposant de données sur les parcs du monde entier, a rendu son audit final le 11 juin. Sur 85 pages, il confirme le potentiel très élevé de fréquentation de Spyland dans le Calaisis qui possède les atouts essentiels pour accueillir un parc de loisirs familial. La conduite de cette ingénierie a été facilitée par le soutien des élus de Calais, de l’agglomération et de leurs équipes, attentifs à l’emploi & au développement économique potentiel pouvant être générés par le projet.

Une société a été créée à Calais pour porter ces études d’ingénierie qui se poursuivent, s’intensifient  mais également afin de prendre  une option foncière avec ADEVIA.

Celle-ci vient d’être signée ce 9 juillet 2012, par délégation du Président de  l’agglomération du Calaisis, Philippe Blet et en présence de Mme le Sénateur-Maire de Calais – Vice-présidente de Cap Calaisis –  Présidente de Calais Promotion, Natacha Bouchart – pour 45,1 ha sur le terrain du  Virval à Calais.

Ces avancées récentes constituent cet été la 2° étape du processus qui va être suivie de deux autres avancées majeures conduites simultanément à l’horizon de l’automne 2012.

  1. Le processus d’ingénierie, porté par le cabinet CRB architectes, reprend à Lyon. Assisté d’entreprises françaises, de sociétés américaines et canadiennes de 1° plan, spécialisées dans le domaine des parcs de loisirs, les travaux à mener vont maintenant chercher à adapter le  projet final au terrain qui vient d’être retenu : dimensionnement, type d’attractions,  design, accès,  hôtellerie, respect des normes environnementales
  2. En parallèle, les conditions préalables à l’ouverture des négociations avec les investisseurs retenus sont maintenant réunies. Ces derniers apporteront la plus grande attention aux dimensions sociales et écologiques du projet, éléments clefs du succès.

Ces 2 actions, finalisées en parallèle, constitueront, à l’automne, la 3° étape du processus engagé depuis plusieurs mois à Calais, avant le dépôt d’une demande de permis de construire.