19 juillet 2007

Débauchages or not débauchages ?

Par Philippe BLET

Le "Comité de réflexion sur la modernisation et le rééquilibrage des institutions de la Vème République", présidé par l’ancien Premier ministre Edouard Balladur, est officiellement installé.

Au delà de l’importance du sujet, la mise en place de ce comité a defrayé la chronique en raison de sa composition.

Présidé par Edouard Balladur, nous retrouverons Jean-Louis Bourlanges, député européen UDF, et Jean-Claude Casanova, économiste, ex-conseiller de Raymond Barre, ainsi que quatre professeurs de droit et le philosophe Luc Ferry, ancien ministre de Jean-Pierre Raffarin, l’ancien président du Conseil constitutionnel, Pierre Mazeaud.

Nous retrouverons également des hommes issus de la Gauche comme Guy Carcassonne, professeur de droit public et ancien conseiller de Michel Rocard, Olivier Duhamel, professeur de droit constitutionnel et ex eurodéputé socialiste et d’Olivier Schrameck, conseiller d’Etat, qui fut directeur de cabinet de Lionel Jospin et enfin Jack Lang, député de la 6ème circonscription du Pas de Calais.

Depuis le début de son mandat, Sarkosy joue avec les nerfs de la direction du parti socialiste. Cela commençe par un certain nombre de débauchages au sein de nos rangs : Besson, Jouyet, Krouchner, Bockel au gouvernement Fillon 2.

http://ph.ris.free.fr/Presidentielle-DSK/index.jpgEnsuite, Sarkosy a proposé à Hubert Védrine de diriger un groupe d’étude sur les effets de la mondialisation, et à Jack Lang d’intégrer le comité pour la modernation de nos institutions.

Enfin, Sarkosy court après le coup sur la proposition de Junker, 1er ministre luxembourgeois, de soutenir Dominique Strauss Kahn au poste de Directeur Général du Fonds Monétaire International (FMI). Mais notre nouveau Président de la République court tellement vite qu’il a fait avaler à qui voulait l’entendre qu’il était à l’initiative de proposer DSK à cette fonction internationale. Quel sportif, ce président !!!!!!!! (lire le communiqué de presse de DSK)

Je reviens sur la composition de ce comité.

L'image “http://ps38-pont-de-claix.parti-socialiste.fr/files/jack-lang.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Jack Lang, de part son parcours politique et de son profil professionnel, semble tout à fait en adéquation avec les objectifs de ce comité.

Tout comme, DSK, Védrine, Jack lang valide-t-il la politique du gouvernement de Droite de part sa présence dans ce comité ? Bien sur que non !

Il est surprenant que la direction actuelle du Parti Socialiste suspecte Jack Lang. Surprenant car il a été d’une loyauté sans faille au parti socialiste (en avalant des boas géants !!!!)

Le parti socialiste doit se mettre au travail des idées et se préoccuper de l’avenir des français. Voilà le vrai objectif de la direction actuelle : mettre tous les socialistes au travail pour refonder le socialisme du reel, celui du XXIème siècle, en vue de notre prochain congrès.

A ce sujet, je vous invite à lire ou relire les tribunes de Dominique Strauss Kahn parues dans le Nouvel Obs (Lire ICI)