27 avril 2007

La Maison du Renouveau

Par Philippe BLET

L'image “http://medias.lefigaro.fr/photos/20070428.FIG000000785_31195_1.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Nous sommes à quelques jours du second tour de l’ élection présidentielle. Elle aura déjà marqué par la participation exceptionnelle des citoyens. Les français ont lavé l’affront du 21 avril 2002.

Mais nous pourrions entrevoir un tournant dans la vie politique et en particulier dans le camp de la Gauche.

Depuis de nombreuses années, au parti socialiste, la question de la ligne politique et en corollaire sa stratégie était au coeur des débats lors des congrès du Parti Socialiste. Il est toujours ressorti un statu-quo, à savoir, un discours et un programme gauchisso-révolutionnaire et dans les faits, au moment de gouverner, confrontés à la réalité, les socialistes étaient dans la nécessité de changer de politique.

Encore minoritaire dans le passé, le courant social-démocrate a pu démontrer sa force ces derniers mois. Dominique Strauss Kahn a défendu lors de la désignation du candidat socialiste un socialisme du 21ème siècle. Il proposait de passer d’un socialisme de l’incantation à un socialisme du réel. Ce socialisme n’est pas seulement la révolte contre les injustices mais rendre la société plus juste. En un mot, un socialisme de propositions et d’actions. Dire ce que l’on va faire et faire ce qu’on a dit.

Au lendemain du 1er tour des élections présidentielles, cette mue social-démocrate tant souhaitée par de plus en plus français est au coeur de la conjonction de trois facteurs : l’affaiblissement conséquent des forces politiques à Gauche du Parti Socialiste, l’indépendance démontrée par François Bayrou envers l’UMP avec ses près de 7 millions de voix et la main tendue de la candidate socialiste ségolène Royal au représentant de la troisième force politique en France.

http://dskpresident.noosblog.fr/dskpresident/images/dominique_strauss_kahn.jpgCe renouveau nécessite la victoire de Ségolène Royal. Elle nécessite également une majorité de Gauche et de centre gauche aux élections législatives. Cette Maison du Renouveau, comme l’appelle Dominique Strauss Kahn, peut être une chance pour la France, pour retrouver une société apaisée et trouver des solutions au plus près des préoccupations des Français.

Au regard du dernier sondage TNS-Sofres pour le Figaro Magazine, DSK arrive en tête des premiers ministrable dans l’électorat de Gauche, avec 50 %.

Dans le cas d’une victoire de Ségolène Royal, DSK sera le seul homme en capacité à mettre en oeuvre ce socialisme du réel pour enfin tourner une page de l’histoire de la Gauche et ouvrir de nouvelle perspective pour cette Gauche moderne et européenne, pour que notre pays retrouve sa place en europe et dans le monde et pour que les français retrouvent un espoir et construire une République de progrès.